Et si Vauban avait été jardinier ?


Deutsch English

Clou de jalonnement circuit Vauban

 


De jardin en jardin, les clous nous indiquent l’itinéraire à suivre, avec la place Abbatucci pour point de départ et d’arrivée.



Jardin des Fontaines

Source d’inspiration

Fossés, canalisations souterraines… L’art de fortifier est aussi celui de penser des solutions hydrauliques, une science qui m’enthousiasme. Au point que je ne compte plus les études innovantes pour le percement de canaux ou l’élévation de digues, déversoirs, barrages et écluses, non seulement à des fins militaires, mais aussi pour développer les voies navigables de sorte à favoriser le commerce à l’intérieur du royaume.

Mais l’hydraulique est chose complexe, spécialement quand il s’est agi pour moi de soutenir l’alimentation en eau du château et du parc de Versailles en bâtissant le spectaculaire aqueduc de Maintenon, voulu par le Roi !

Rien de tel ici sinon quelques jolis jets d’eau, qui néanmoins révèlent ma passion pour la fontainerie et surtout font le bonheur des plus petits !

Vauban jardinier : illustration Jardin des Fontaines

Histoire

Huningue, d'un port à l'autre

La mise en service du canal de Huningue et la présence de casernes désaffectées de l’ancienne place forte, facilement exploitables en entrepôts, donnent en 1816 l’idée d’un grand établissement portuaire capable d’attirer un commerce bâlois convoitant ce terminus.

Un bassin, une grue et une balance font cependant encore défaut en 1830, pourtant devenus nécessaires alors que la croissance des exportations vers l’Allemagne et la Suisse intensifie la manutention des marchandises et les contrôles douaniers.

Péniches dans l'ancien port de Huningue

L’activité croît encore à l’aube de la Première guerre mondiale grâce à des travaux d’amélioration du canal portant le gabarit des péniches de 200 à 300 tonnes. Le port atteint son apogée vers 1935 : jusqu’à 7 000 bateaux y transitent.

Mais cette prospérité reste éphémère, vite éteinte par la concurrence grandissante du chemin de fer et par l’aménagement de l’écluse n° 1, laquelle permet aux péniches de rejoindre Bâle qui privilégie son propre développement portuaire.

La création du nouveau port de commerce sur le grand canal d’Alsace et le déclassement du canal de Huningue à la navigation en 1961 en sonneront définitivement le glas.

Galerie photos

J'accepte explicitement l'utilisation de mes coordonnées pour si nécessaire me recontacter à propos de ma demande exprimée à travers ce formulaire. Les données seront stockées le temps de leur traitement.
Code de sécurité*
Recopiez le code de sécurité

(*) Champs obligatoires

J'accepte explicitement l'utilisation de mes coordonnées pour si nécessaire me recontacter à propos de ma demande exprimée à travers ce formulaire. Les données seront stockées le temps de leur traitement.
Code de sécurité*
Recopiez le code de sécurité

(*) Champs obligatoires