Et si Vauban avait été jardinier ?


Deutsch English

Clou de jalonnement circuit Vauban

 


De jardin en jardin, les clous nous indiquent l’itinéraire à suivre, avec la place Abbatucci pour point de départ et d’arrivée.



Jardin du Musée

Ce jardin est “Le Nôtre”

L’un et l’autre avions les bonnes grâces du Roi ! Ce cher André Le Nôtre en tant que dessinateur de ses parcs et jardins, notamment à Versailles. Moi comme grand défenseur des frontières du royaume sur lesquelles j’ai construit ou remanié tant de places fortes. Ah, quel dommage que nos talents n’aient jamais rencontré projet commun alors que nous partageons le même souci du détail, le même intérêt pour les formes géométriques !

Le fruit de notre complicité aurait pu être ce Jardin du musée dont la symétrie des parterres, les allées anguleuses et l’ornementation végétale s’inspirent d’un jardin à la française. De l’allée principale ou du porche, ou encore de l’une des alcôves que j’ai imaginées pour ma sieste, ce petit havre de quiétude au coeur de la ville dévoile de jolies perspectives. Excellent pour le moral des troupes, non ?

Vauban jardinier : illustration Jardin du Musée

Histoire

Scènes de vie

La place forte de Huningue compte à la fin du 17e jusqu’à trois mille âmes. Elle s’organise autour des différents métiers nécessaires à son activité, et de classes sociales bien établies. Boucher, tailleur, cordonnier, perruquier, tapissier-brodeur… : le quotidien d’un maître-artisan n’est certes pas celui d’un notaire ou d’un chirurgien mais reste enviable. Comme celui d’ailleurs des cabaretiers, les soldats buvant leur solde dans les estaminets pour tromper l’ennui, quand ils ne passent pas la frontière pour enseigner le maniement des armes ou la musique. La plus ancienne association bâloise de fifres est ainsi d’origine huninguoise !
Tandis que la garnison fait vivre la cité, les ouvriers eux y survivent, exerçant pour le compte de maîtres-artisans les tâches les plus pénibles, en tant que garçons de boutique, maçons, jardiniers…

Musée historique et militaire

Enseigne musée historique et miltaire de HuningueInstallé dans l’ancienne demeure de l’intendant de la place et du commissaire des guerres, le musée de Huningue abrite entre autres une belle collection de maquettes, plans, gravures, portraits, lettres patentes, retraçant l’histoire trois fois séculaire de l’un des chefs-d’oeuvre de Vauban, de ses trois sièges et de ses vaillants défenseurs.

Ouvert le 1er et le 3e dimanche du mois de 14h30 à 17h30.
Fermé les jours fériés et en août.
Visite de groupe avec guide en français ou allemand sur réservation.

+ En savoir plus

Galerie photos

J'accepte explicitement l'utilisation de mes coordonnées pour si nécessaire me recontacter à propos de ma demande exprimée à travers ce formulaire. Les données seront stockées le temps de leur traitement.
Code de sécurité*
Recopiez le code de sécurité

(*) Champs obligatoires

J'accepte explicitement l'utilisation de mes coordonnées pour si nécessaire me recontacter à propos de ma demande exprimée à travers ce formulaire. Les données seront stockées le temps de leur traitement.
Code de sécurité*
Recopiez le code de sécurité

(*) Champs obligatoires